Le bois, retour à la nature et choix écologique

 

Le bois est un matériau naturel. L'arbre, en poussant absorbe du CO2 et libère de l'oxygène. L'utilisation du bois nécessite peu de matière et d'énergie, et ceci dans toutes les étapes d'une construction : la fabrication se fait naturellement, la transformation est faible, la mise en œuvre nécessite peu de produits annexes et reste généralement facile. La pollution des milieux physiques est très faible, et les déchets peuvent parfois être recyclés dans d’autres constructions ou brûlés pour produire de l'énergie.

Les panneaux de particules qui ont permis de recycler des chutes de bois noble créent de nouveaux matériaux. Attention toutefois à certaines colles utilisées qui peuvent, elles, être polluantes.

Confort

Le bois régule en partie la production de vapeur d'eau par les occupants de la maison. En effet, quand il y a trop d’humidité, le bois absorbe cet excès pour le retransmettre à son environnement.

Le bois naturel ne contient pas de substances nocives et n'en produit pas en cas d'incendie.

Grâce à la mise en œuvre à sec, les constructions en bois possèdent une atmosphère saine et un pouvoir isolant dès la fin du chantier, permettant ainsi de réaliser les finitions intérieures de manière plus rapide.

Par contre, le bois est un piètre isolant phonique. Il ne peut opposer de masse importante à la transmission des bruits aériens. On corrige ce défaut en ajoutant des matériaux isolants dans la composition de la paroi. Empêcher les flux d’air dans des maisons construites en bois favorise le confinement des bois, et engendre pourriture et champignons.