Le brique, résistant et excellent isolant

Les briques creuses à alvéoles (mono mur), permettent lorsque l'épaisseur du mur est suffisante, de se passer de toute isolation supplémentaire sous un climat tempéré européen. Par ailleurs elles ont une forte inertie thermique permettant ainsi aux occupants de conserver la fraicheur en été et la chaleur en hiver. Certaines briques modernes sont appropriées pour la construction aux normes antisismiques. Des briques de formes variées permettent de construire une maison entièrement : murs, planchers, linteaux, cheminées, cloisons, seules les fondations sont coulées et la toiture en bois et tuiles et les ouvertures en bois ou verre.

Deux types de briques sont présentes sur les chantiers, avec des performances différentes :

La brique classique avec un coefficient thermique R = 0,85 permet une mise en œuvre habituelle est maitrisée par les maçons. Elle apporte une isolation encore faible, à cause des joints épais utilisés pour la monter. Elle a l’inconvénient d’être plus fragile.

La brique monomur (37cm) qui répond actuellement aux exigences d’isolation renforcée avec son coefficient thermique R = 3,09 ! La brique monomur, bien que plus cher à l’achat permet d’économiser sur les coûts d’isolation. Elle nécessite une pose par des artisans qualifiés (pose à joints minces).