Domotique

 Plusieurs entreprises ont pris une approche différente. La domotique est mise en avant pour sécuriser votre famille, réduire votre consommation électrique et simplifier votre vie.

 Une maison domotique aujourd’hui c’est :

- une maison confortable et accessible (éclairage, thermique, automatismes

- une maison économe (suivi de la consommation et détection des équipements qui dépensent le plus)

- une maison communicante (connaitre et commander ses équipements même à distance)

- une maison autonome (détection de dysfonctionnement)

- une maison sûre (surveillance appareils domestiques et anti-intrusion)

- une maison évolutive (emplacement des prises et interrupteurs évolutifs)

 

Comment installer la domotique chez soi ?

Vous pouvez faire appel à des sociétés spécialisées ou électriciens intégrateurs en domotique. L’offre est suffisamment grande pour que vous arriviez à trouver un professionnel qui réponde à votre besoin. Mais si vous voulez installer votre solution domotique vous même, vous devez trouver une solution grand public.

 Il existe de nombreuses technologies. On peut distinguer deux approches :

 - la technologie filaire

Le protocole KNX est celui proposé par les professionnels et pour le coup le budget est effectivement au dessus de 20 000€. Par contre lescartes relais IP sont une solution filaire de qualité pour un budget accessible à tous. Ces cartes sont utilisées par des professionnels mais elles sont aussi accessibles aux particuliers, il faut toutefois avoir des connaissances en électricité pour arriver à bien les exploiter.

 - la technologie mesh par ondes radio

Si votre appartement est déjà installé et que vous ne comptez pas refaire l’électricité il y a une autre technologie qui répondra à votre besoin. Il s’agit de la technologie mesh par ondes radios. Les deux protocoles qui performent actuellement sont Zigbee et Z-Wave.

La topologie mesh est composée par des hôtes connectés de proche en proche. Chaque point du réseau est enregistré dans un serveur domotique qui réceptionnera les événements et qui orchestrera les actions.

Les solutions qui offrent des serveurs domotiques de très bonnes factures sont Vera et Zibase.

 La domotique deviendra-t-elle un produit de consommation de masse ?

Il y a trois leviers qui ont permis à l’informatique et internet de les rendre accessible à tous.

Le premier concerne le port USB. Avant cette invention, pour ajouter un périphérique à votre ordinateur il vous fallait utiliser un tournevis. Maintenant vous trouvez normal d’ajouter un composant alors même que votre ordinateur est lancé. Le jour où la domotique ne nécessitera plus de tournevis sera une ère nouvelle. Est-ce si loin ? Des sociétés comme AlertMe intègre déjà aujourd’hui cette approche à leur solution.

Le deuxième levier concerne le coût. Il est clair que le budget nécessaire pour installer la domotique est un frein. Même si 60€ par composant rend la domotique abordable, c’est encore trop.

Le troisième levier, c’est l’offre de service. Aujourd’hui quand vous payez votre abonnement multimédia vous avez la Tv, le téléphone, internet etc… Ce type d’offre n’existe pas en domotique. Or il existe pleins de services à inventer et à proposer sous forme d’abonnement. Par exemple l’abonnement pourrait vous offrir comme service des alertes météo. En cas d’avis de tempêtes vous seriez averti.

Le smartphone a inventé de nouveaux services en combinant des capteurs comme le GPS et l’appareil photo. Pensez que le propre de la domotique c’est d’intégrer dans votre habitat des dizaines de capteurs et d’objets qui vont communiquer entre eux. C’est ce potentiel qui va créer des nouveaux services, du moins à ceux qui sauront être inventifs !

 Quelles Perspectives pour 2012 ?

On trouve normal d’avoir une fermeture centralisée de ses portes quand on ferme sa voiture. A terme on va trouver normal que sa maison se ferme automatiquement d’un simple geste quand on part de chez soi (fermeture des volets, des portes de façon centralisée etc..).

Cette simplification de la vie est dans l’air du temps et l’activité qu’il y a autour de la domotique sont deux éléments qui me font dire qu’il peut se passer des choses dans ce domaine en 2012.

 Conclusion : de belles perspectives

L’approche par défaut est souvent d’utiliser la domotique pour centraliser les commandes. La domotique peut aller beaucoup plus loin et elle peut vous proposer dés aujourd’hui une expérience qui vous simplifie et réinvente votre rapport avec votre habitat.

Les loisirs numériques (diffusion sonore, diffusion vidéo, home cinéma) font partis de la domotique et ils méritent un article en soi.

 Vidéo :  http://www.youtube.com/watch?v=PW5q1JCpel4