La nature des sols choix du terrain

Les réflexes concernant la nature des sols. Construire sur de bonnes bases nécessite de réaliser une étude de la nature des sols par un professionnel. Selon la nature du terrain votre constructeur établira le plan de votre maison.

Bien que non obligatoire, l'étude de la nature des sols est indispensable pour faire construire dans de bonnes conditions. Si le vendeur ne la fournit pas, faites-en réaliser une à vos frais avant d'acheter la parcelle. (1.200 à 1.500 €). C'est une dépense importante qui peut vous faire gagner beaucoup d'argent par la suite. Elle devient cependant obligatoire quand le maître d'ouvrage (le particulier) souscrit une assurance dommage-ouvrage.

L'étude de sol va consister à déterminer les caractéristiques des sols de son terrain. Cela permettra de définir la nature et les dimensions des fondations du futurs bâtiment.

Souvent exigée des assureurs, das architectes ou de la mairie, cette étude peut être source d'économie, car elle évite de surdimensionner les fondations.

 L'étude de sol doit être menée par un ingénieur local selon la norme NFP 94-500 du 30 nov 2013. (voir aussi : http://legeotechnicien.blogspot.fr/2014/03/modification-de-la-norme-nfp-... )

La vente d'un terrain doit être accompagnée d'une déclaration (de moins de six mois) mentionnant s'il est situé dans une zone à risque :

  • technologique (près d'une usine par exemple),
  • naturel (zone inondable...)
  • sismique (tremblement de terre).

L'absence de ce document peut entraîner l'annulation de la transaction ou une décote du prix du bien.