Lors d’une analyse plus détaillée (manque d’isolation phonique ou thermique…), certains défauts, non constatés lors de la réception, peuvent ressortir. Faites alors fonctionner les garanties sur la base de vos contrats ou du respect des normes.

Vous pouvez alors invoquer :

• la garantie de parfait achèvement, qui couvre les dommages ayant fait l’objet de réserves et ceux révélés la première année après réception.

• la garantie biennale, dite garantie de bon fonctionnement : elle couvre pendant les deux premières années le mauvais fonctionnement des équipements dissociables de la construction (portes, radiateurs…).

• la garantie décennale, qui couvre pendant dix ans les dommages qui compromettent la solidité de l’ouvrage et son usage normal.